http://magazine.idph-europe.com

Vous êtes ici : radiesthésie / La radiesthésie médicale
La radiesthésie médicale

La radiesthésie médicale

Si, depuis des dizaines d’années, certains se sont acharnés contre la radiesthésie, principalement la radiesthésie médicale, c’est pour la simple raison que cela « fonctionne ».
C’est simple, peu coûteux et cela fonctionne, autant de raisons que les marchands de santé n’aiment pas !
Surtout quand cela peut être appliqué par le plus grand nombre.

Comme le disait Omraam Mikhaël Aïvanhov :

« Certains, parfois, m'ont reproché le caractère non scientifique et même anti-scientifique de mon enseignement. Eh bien, ils font erreur, rien n'est plus scientifique que ce que je vous dis chaque jour, et rien n'est plus efficace.
Mais il s'agit d'une autre science, et qui dépasse toutes les autres.
Vous ne me croyez pas ? ...
Eh bien, je ne vous demande pas de me croire, mais seulement de faire des expériences.
Que ceux qui se prétendent scientifiques adoptent au moins une conduite scientifique, c'est-à-dire qu'ils fassent d'abord des essais... et qu'ils se prononcent ensuite. Un scientifique ne commence pas par avoir des certitudes, il fait des hypothèses et des expériences, en attendant tout le temps nécessaire avant de tirer des conclusions.
Alors, si sans faire aucune expérience vous vous contentez de déclarer que vous ne me croyez pas, où faut-il vous classer ?... »

La radiesthésie médicale, qui permet, entre autres, de détecter les influences nocives des maladies non encore déclarées, peut également être utilisée comme aide à la guérison.

Couplée à une autre méthode traditionnelle, elle permettra d’en multiplier par trois ou quatre les résultats bénéfiques.

Cette possibilité, surprenante pour un esprit fermé aux réalités subjectives, est due principalement au rapport qu’entretient le radiesthésiste avec l’ensemble de l’univers non physique.

C’est ainsi que l’on pourrait dire que la radiesthésie médicale est une forme simple, mais qui a maintes fois prouvé son efficacité, de la médecine quantique.
En effet, la réalité quantique démontre à l’envie que la radiesthésie en général et la radiesthésie médicale en particulier relèvent du domaine quantique.

Pour preuves, les infimes vibrations ou émissions de formes détectées par un radiesthésiste compétent et expérimenté ne peuvent s’expliquer que par le contact de sa conscience avec la réalité sous-jacente à la réalité physique visible.

Citons une nouvelle fois Omraam Mikhaël Aïvanhov :
« La médecine quantique reconnaît l'interdépendance fondamentale entre l'esprit et le corps à tous les stades de la vie. Elle prend également en considération la dimension spirituelle de la personne comme une donnée incontournable ».

« L'être vivant ne doit pas se concevoir comme une matière animée par de l'énergie. C'est l'énergie qui préexiste à la matière et qui oriente la matière vers le phénomène vital ».

Il est important de signaler que la médecine quantique ne nécessite pas de quantités importantes d'énergie, mais seulement l'émission de rayonnements de très faibles énergies et de faibles champs magnétiques, qui ne sont pas perçus par le patient. Ce n'est donc pas un courant d'excitation que l'on applique à l'organisme, mais un très faible signal, porteur d'informations énergétiques. La médecine quantique agit exclusivement au niveau informationnel des molécules et de la cellule, puis, par réaction en chaîne, sur l'organisme tout entier. L'énergie utilisée est de l'ordre de 1 à 3 électronvolts (eV), et les actions sur l'organisme peuvent être immédiatement observées (à titre de comparaison, l'énergie de liaison qui constitue le noyau d'un atome est de l'ordre du million d'électronvolts - MeV).

Tous ces types d'émission sont spécifiques à la physique du vivant, et sont organiquement liés aux processus de l'activité vitale des individus. Ces émissions peuvent influencer très favorablement le degré de stabilité des systèmes vivants...

Basée sur la nature radiationnelle, donc énergétique de la matière vivante, cette technique s'applique à tout ce qui vit, des êtres humains aux animaux, sans oublier les plantes, tous immergés dans le champ énergétique terrestre.

Les scientifiques russes travaillent depuis plus de 20 ans dans ce domaine, et les applications en sont destinées au suivi et au traitement à distance de l'homme dans l'espace . . .
Pourquoi vous ai-je parlé de la médecine quantique ?
Tout simplement parce que le principe de base et le système de fonctionnement de cette science, développés en Russie par des scientifiques de très haut niveau, ressemblent étrangement à ce que nous faisons par radiesthésie et magnétisme : apporter des informations au niveau le plus ténu et le plus intime de la matière (matière et énergie étant indissociables) pour corriger certaines erreurs ou pour rétablir des équilibres.

Tout un chacun peut s’exercer à la radiesthésie, puis, après quelques temps d’études et les premiers résultats positifs probants, se tourner vers la radiesthésie médicale.

De cette manière, les progrès effectués permettront, non seulement d’aider un très grand nombre de personnes, mais aussi de contrecarrer les petits esprits qui ne voient dans la radiesthésie que « foutaises pour esprits simples ».

Cette branche des sciences anciennes mérite largement d’être de nouveau utilisée et diffusée par des chercheurs et praticiens sérieux. Le renouveau humain passe par cet ensemble de sciences anciennes éprouvées et aux résultats réels, dont la radiesthésie est une des bases incontournables.

DC Braibant
Auteur du livre : " les vérités interdites "


Commentez cet article sur le blog

Envoyer cet article à un proche:



Tous droits réservés © 2003 - 2011 www.idph-europe.com
Magazine ésotérisme et développement personnel | démarrage & recherches | blog | librairie ésotérique
esotérisme
| développement personnel | bien être santé | yoga | qi gong | feng shui | radiesthésie | ovni | sélection
Devenir annonceur officiel dans le magazine IDPH