http://magazine.idph-europe.com

Vous êtes ici : qi gong / maîtriser l'énergie interne

Chi kong, l'art de maîtriser l'énergie interne

Partie 1 | Partie 2 | Partie 3

Chi kong, l'art de maîtriser l'énergie interne

La position de l'être humain dans le macrocosme est celle d'une cellule vivant à l'intérieur du corps physique d'un individu.
Les relations de l'homme avec le cosmos dépendent, principalement, de son comportement intérieur. Que ce soit au niveau du mental conscient, celui qui nous fait nous adresser à nous même perpétuellement ; ou bien au niveau subconscient et de l'harmonisation de ce dernier avec les lois régissant l'ensemble des formes de vies de l'univers créé. Toute entité, qu'elle soit humaine ou autre, se meut au sein d'un champ infini et universel de conscience. Ce champ de conscience intelligent, omniprésent et omnipotent, est également auto-conscient.
Cela signifie qu'il agit, sait qu'il agit, mais, dans un même temps, s'observe et adapte ses comportements, si je puis m'exprimer ainsi, à sa propre expression du moment.

Cette conscience pensante et agissante a été nommée de bien des façons par les civilisations humaines au cours du temps relatif écoulé. La traduction, la plus courante dans toutes les langues de la planète est DIEU. Ce mot, bien qu'utilisé avec respect ici, ne comporte aucune connotation religieuse. De quelqu'ordre que ce soit. Il s'agit de l'énergie cosmique ayant donné existence et forme à tout ce qui existe au sein de cet univers, ainsi que des autres.

Cette énergie motrice et créatrice, circulant simultanément dans toutes les cellules de sa création cherche, sans cesse, à reconnaître en l'homme un canal parfait pour son expression. Celui-ci doit devenir, de par sa propre volonté et non par une quelconque obligation imposée, un canal, un véhicule de passage parfait, pour l'expression des capacités infinies de cette énergie (Ch'i en chinois). Ainsi en a décidé la loi de la création évolutive, qui veut que chaque entité pensante atteigne, en toute connaissance de cause et par un choix délibéré, un état de transcendance infini. Lui permettant ainsi de correspondre aux archétypes de base, voulus par les lois d'évolution créées par la conscience universelle, de qui toute existence tire son être profond.

Bien que l'énergie primordiale soit une et indivisible au sein des galaxies sans nombre composant l'univers physique dans lequel nous évoluons, elle imprime à son essence première des modifications correspondant aux types exacts de forme qu'elle souhaite animer à un endroit et dans une portion d'espace donnés. Il est cependant impératif, pour bien comprendre l'ensemble de ce mécanisme, de bien garder présente à l'esprit l'idée qu'il ne s'agit toujours que de la même énergie, qui se manifeste sous des aspects différents suivant ses propres desseins. Ses modifications correspondent aux besoins rencontrés lors de l'évolution de son plan et peuvent prendre des formes aussi différentes que celle d'un poisson, d'un chat, d'une planète, d'un humain ou bien même d'une galaxie complète.

Si cette énergie cosmique, qui est aussi appelée souffle primordial, donne les caractéristiques à chaque système de représentation qui requiert une part de son attention créatrice, elle est, par voie de conséquence, ressentie différemment par chaque individualité vivante, humaine, animale ou autre. Ce fait ne répond, en définitive, qu'à un des aspects de la loi de la création évolutive.
Souvenez vous bien que pas un seul être humain, sur l'ensemble de la planète, ne ressemble exactement à quelqu'un d'autre. Même dans le cas de sosies parfaits, il reste toujours une, ou plusieurs, différences. Les empreintes digitales en sont un exemple. Percevoir cette énergie cosmique créatrice en soi même ne dépend que du niveau de développement de la conscience humaine individualisée et de l'usage qui est fait de celle-ci. De ce fait, la qualité de manifestation de l'énergie interne est, ou n'est pas, modifiée par le passage, au niveau subconscient des courants cosmiques subtils qui créés et font exister à chaque seconde toute entité vivante.

Il est également important de savoir que, l'évolution de la conscience d'un individu, est étroitement liée à la perception qu'il a de la circulation de cette énergie primordiale en lui. L'action de l'énergie dans l'univers est aussi diversifiée que les formes et apparences composant celui-ci. La caractéristique de chaque atome ou de chaque être, qu'il soit microscopique, humain ou céleste, dépend uniquement de sa composition cellulaire et de la " qualité " de l'énergie employée par lui pour sa distinction spécifique à l'intérieur de TOUT universel. C'est en cela que le raffinement et le niveau vibratoire supérieur de l'énergie interne que permet la pratique du ch'i kong est immensément bénéfique. Même si, le commun des mortels n'y voit qu'un aspect thérapeutique, une pratique beaucoup plus profonde et impliquant des aspects supérieurs de la conscience, débouche sur des perspectives que l'on ne peut qu'expérimenter au fil de sa propre évolution. Lire la suite dans la partie 2

Stage Qi Gong de la Paume de Bouddha

Envoyer cet article à un proche:



Tous droits réservés © 2003 - 2011 www.idph-europe.com
Magazine ésotérisme et développement personnel | démarrage & recherches | blog | librairie ésotérique
esotérisme
| développement personnel | bien être santé | yoga | qi gong | feng shui | radiesthésie | ovni | sélection
Devenir annonceur officiel dans le magazine IDPH