Connect
To Top

Les cures de printemps

Avec le retour du printemps, le nettoyage de l’organisme physique devient un impératif à surtout ne pas négliger.

La première des idées qui s’impose à l’esprit, quand on pense à faire une cure de printemps en profondeur c’est, bien évidemment, le jeûne.

Mais cette « thérapie » naturelle, bien que parfaitement efficace et recommandée, doit être dans ce cas précis, précédée d’une dépuration de l’organisme basée sur une consommation de fruits et de légumes frais et biologiquement sains.

Les cures intensives d’artichauts, de jus de raisins, de jus de pommes ou de jus d’ananas, sont les plus connues et parmi les plus communément utilisées par toute personne un tant soit peu préoccupée par sa santé.

Ici, par contre, je vous recommanderai plus particulièrement de suivre une cure de printemps ayant comme point de départ une assise à base d’argile verte, d’une durée d’une semaine. Le principe restant toujours identique, cure de trois jours d’eau argileuse SANS ingérer l’argile elle même, puis dans les jours suivants, deux verres d’eau chargés d’une cuillère à café d’argile verte.

Il vous suffira alors de remuer lentement le tout et d’ingérer, par petites gorgées, la totalité du verre.

A la suite de cette semaine de purification progressive par l’argile, passez à la vitesse supérieure en suivant, par exemple, une mono-diète de pommes.

Cette mono-diète consiste à ne se nourrir QUE de pommes pendant dix à quinze jours de suite.

En ce qui concerne la boisson, une eau minérale, peu minéralisée, comme de la Volvic par exemple, vous permettra de chasser les toxines en profondeur.

N’hésitez pas à boire jusqu’à deux ou trois litres d’eau par jour pendant toute la durée de la mono-diète (garder cette bonne habitude par la suite serait également une très bonne idée).

Vous pourrez compléter votre cure de printemps en y ajoutant du thé vert japonais, ou bien des infusions de bourrache, ou bien encore des prises régulières de trois gouttes d’huile essentielle de thym dans un peu d’eau.

Si vous voulez aller encore plus avant, poursuivez pendant un mois, à raison de deux cuillères à café dans un peu d’eau, une cure d’Elixir du Suédois.

Pour cette dernière recommandation, demandez l’élixir vendu par « le jardin d’herbes de Maria ». Pour avoir essayé les différentes formulations, c’est celle-ci qui m’a paru la plus conforme à la « recette » originale.

Avec ces petits conseils, nul doute que votre corps pourra profiter à plein des beaux jours qui viennent. Portez vous bien.
D.C. Braibant
(Auteur du livre : les vérités interdites)

More in santé-longévité